dimanche 11 novembre :

« Espérance »

         Un jour comme aujourd’hui où nous commémorons le 100e anniversaire de l’armistice de 14/18, l’espérance, la vertu ou la valeur de l’espérance peut être notre fil rouge, croyants ou non. L’Ecriture révèle aujourd’hui que Dieu est sa source ; la veuve de l’Evangile donnait à l’offrande du Temple tout ce qu’elle avait pour vivre, parce que c’est à Dieu qu’elle remettait sa cause, et la veuve de Sarepta aussi, elle qui pressentait dans la parole du prophète, un Dieu qui n’abandonne pas ses amis. Sur le front de 14/18, on imagine que Dieu « ce Bouclier dans la bataille, ce Rocher dans la tempête » a pu réellement soutenir et maintenir l’espérance. Ceux qui ne croyaient pas au ciel, en étaient-ils privés ? Non. Ne la trouvaient-ils pas déjà en l’homme, dans son courage, sa ténacité, son altruisme, son sens de l’honneur, son sens du sacrifice ? On imagine l’espérance dans cette capacité jamais morte, à entrevoir l’avenir, à accueillir la promesse d’un avenir meilleur, d’un monde réconcilié.                                                                                                                                                         HB

 

 

                                    De notre Evêque : lettre aux communautés chrétiennes

 

 

 

 

 

 

 



Une pause méridienne,
une halte spirituelle


Deux mardi par mois de 12h30 à 13h00
Eglise Notre Dame aux Neiges
(salle capitulaire)

les 6 et 20 novembre 2018
4 et 18 décembre 2018
8 et 22 janvier 2019
5 et 19 février 2019