dimanche 20 mai :

« L’Eglise du Saint Esprit : Bienheureuse Pentecôte ! »

         La Pentecôte, nous la célébrons 50 jours après Pâques selon la plus ancienne de la prière de l’Eglise, elle-même calquée sur la Liturgie juive, pour une part. La Pentecôte est inséparable de Pâques. La Foi dit que « Jésus est ressuscité pour notre vie ! » L’Evangile rapporte ces paroles de Jésus au soir de la Résurrection « Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin des temps ! » qui font suite à son appel à « aller enseigner toutes les Nations ». On pressent qu’à partir de la Résurrection un élan nouveau, un souffle nouveau est libéré ; la Résurrection n’est pas confinée dans la seule personne de Jésus ; il est ressuscité certes, mais maintenant, « il est la Résurrection et la vie ! » Le don de l’Esprit, le jour de la Pentecôte, attesté par des signes visibles, repérables, accomplit ce que la foi pressentait, et que Jésus confirme par sa Parole « Quand il viendra l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité toute entière ». Aujourd’hui, c’est toute l’Eglise qui appelle l’Esprit, c’est toute l’Eglise qui se renouvelle dans le souffle de l’Esprit, c’est toute l’Eglise qui entoure ces jeunes sur lesquels l’évêque va imposer les mains et qu’il va oindre de l’Huile du Saint Esprit. Etre avec l’évêque, ce jour-là, rappelle que l’Eglise vient de la Pentecôte et que son témoignage en tout lieu et en tout temps, puise au don de l’Esprit Saint : « sans l’Esprit, nul ne peut dire Jésus est Seigneur ! » (1 Corinthiens 12,3) 

                                                                                                         HB

      

 

 

 

      télécharger  informations et bulletin d'inscription