dimanche 21 janvier :

« Dans l’appel de Dieu, il y a la force de son amour : irrésistible ? »

Le début du Temps ordinaire de la Liturgie qui correspond à ces premiers dimanches de janvier, nous met en chemin avec le Christ, comme les disciples au bord du lac, et, avant eux, comme ces peuples de toute culture, invités à reconnaître le Dieu unique et véritable et pour cela, aidés et entraînés par le peuple de l’Alliance (Jonas). Se mettre en chemin avec le Christ, à la suite du Christ, être témoin de ses paroles et de ses actes « depuis ses débuts en Galilée jusqu’à la Pentecôte », c’est ce que la liturgie nous fait vivre, mais selon son mode propre, celui de la prière commune, de l’écoute, de la supplication, de l’intercession, de l’action de grâce. Le chemin commence par un appel ; ce dimanche, comme dimanche dernier, fait retentir cet appel, d’abord dans la bouche de Jonas qui, selon la mission que le Seigneur lui a confiée, invite les Ninivites à la Conversion. Puis, à travers les paroles de Jésus lui-même, où l’on entend « convertissez-vous » mais aussi « les temps sont accomplis ». Ce qui frappe, à l’écoute de ces appels, c’est la façon dont les auditeurs répondent : sans hésiter, « aussitôt », comme si la Parole était déjà l’action de Dieu qui vient chercher et rassembler son peuple ! Et c’est bien cela : la Parole est action. On pense aux Ninivites, enfermés dans des croyances idolâtres, sans avenir : s’ils se convertissent, s’ils croient, c’est qu’ils ont perçu, en eux-mêmes, que ce Dieu là, le Dieu de Jonas était la vie, un Dieu qui libère, un Dieu qui fait avancer ! Et les apôtres : ils ont tout laissé ! Sachons y voir l’œuvre de l’Esprit en l’Homme, qui prépare les cœurs à se tourner vers Dieu.

                                                                                                   HB

 

 

 

 

 

 

 Repas festif de la paroisse, le dimanche 4 février

dans les locaux du lycée Gerbert (rue du Lioran)

 

S'inscrire jusqu'au dimanche 28 janvier au plus tard

Fiche d'inscription